2.9 C
Paris
décembre 3, 2022
conduite accompagnée
Automobile

Conduite accompagnée : comment être un bon accompagnateur ?

Votre enfant a atteint l’âge de conduire une voiture et vous souhaitez le préparer au mieux pour son examen. Pour atteindre votre objectif, vous pouvez opter pour une conduite accompagnée. Bien qu’un accompagnateur puisse être un proche, certaines conditions sont nécessaires pour garantir la sécurité des deux conducteurs. Voici dans ce guide quelques conseils pour être un bon accompagnateur.

 

Remplir toutes les conditions pour être un accompagnateur

Un accompagnateur en conduite est un enseignant qui assiste un jeune au volant pendant au moins 3 000 km. Au cours des déplacements, le référent aura pour rôle d’approfondir les connaissances pratiques et théoriques du jeune conducteur. Pour remplir ce rôle, certaines conditions doivent être remplies. Tout d’abord, un bon guide en conduite accompagnée doit disposer d’un permis B qui date de cinq ans au minimum. Ensuite, il doit obtenir une autorisation de sa compagnie d’assurance avant de se lancer et de signer un contrat avec une école de conduite. De plus, le casier judiciaire de l’accompagnateur AAC est aussi pris en compte. Il ne doit pas avoir été condamné pour certains actes tels que conduite en état d’ivresse, délit de fuite, etc.

 

L’accompagnateur doit avoir un véhicule bien équipé

Au cours de l’apprentissage avec un mineur, le véhicule doit être bien équipé. Cela permet d’assurer la sécurité lors de la conduite. En effet, pour éviter les accidents, l’une des solutions préventives est d’équiper le véhicule de deux rétroviseurs supplémentaires en plus des trois réglementaires. Cette mesure permet au référent de voir au maximum les scènes qui se déroulent autour de lui. Les rétroviseurs supplémentaires sont à installer au centre pour permettre à l’accompagnateur d’avoir une vue de l’arrière et à droite pour bien visionner les véhicules qui viennent du côté droit.

Il est également indispensable de coller une étiquette à l’arrière de votre véhicule. Celle-ci porte la mention « AAC » et est fournie par l’auto-école. Par ailleurs, en cas d’accident, bien que le jeune conducteur soit le responsable, vous pourrez avoir des sanctions. Celles-ci peuvent intervenir lorsqu’un test d’alcoolémie est réalisé sur l’accompagnateur et que le résultat est positif. Dans ce cas des retraits de points sur le permis de l’assistant en plus d’une amende seront attribués comme sanctions.

 

Permettre au jeune conducteur d’acquérir de l’expérience sur la route

À la fin de l’apprentissage, le jeune conducteur doit être en mesure de passer avec succès son examen de conduite. L’accompagnement doit également l’amener à adopter de bonnes habitudes sur la route. Ainsi, il doit être confronté à plusieurs situations et conditions différentes. L’accompagnateur doit pour ce faire veiller à ce qu’il pratique :

  • La conduite de jour et de nuit ;
  • La conduite lorsque le trafic atteint son pic ;
  • La conduite dans plusieurs conditions climatiques (brouillard, pluie, neige, etc.) ;
  • La conduite sur différents types de routes (nationales, départementales, etc.).

Il est aussi utile de réviser les règles du Code de la route (les panneaux, les vitesses, les priorités, etc.) pour bien les expliquer à l’apprenant. La politesse et la civilité sont aussi des choses que le jeune conducteur doit cultiver lorsqu’il est au volant d’un véhicule.

 

Interpréter les comportements du jeune conducteur

En fonction du conducteur et de la situation, les comportements auxquels vous ferez face peuvent varier. Il est important de savoir les interpréter et de réagir quand il le faut. Par exemple, un jeune conducteur rebelle aura tendance à critiquer vos remarques ou à être agressif. Dans ce cas, vous devez garder votre calme. Pensez également à donner moins de conseils. Il peut aussi arriver que l’apprenant commette beaucoup d’erreurs. Dans ce cas, l’erreur serait de critiquer ses fautes. Vous devez plutôt l’encourager.

Related posts

Quand changer mes amortisseurs ?

Intelligence Strategique

Tout savoir sur le prix de la Peugeot 308 neuve

Intelligence Strategique

Quelle est la différence entre le sp95 e10 et le superéthanol e85 ?

Intelligence Strategique

Quel échappement choisir ?

Intelligence Strategique